Le fonds de dotation MG offre un espace de dialogue, de recherche et de création.

Recherche architecturale

Programmation et création artistique

Etude et valorisation du territoire breton

Mécénat d’entreprise
Devenir partenaire

À PROPOS

Le fonds de dotation MG est un organisme d’intérêt général à but non lucratif ayant pour objet le développement et la diffusion de la pratique architecturale et artistique.

Il soutient et promeut des projets culturels à la croisée de l’art et de l’architecture : soutien à la recherche et à la création (résidences de création, commande et production d’œuvres originales…), organisation de manifestations (expositions, installations dans l’espace public, conférences, rencontres, ateliers…), édition et publication d’ouvrages, développement d’outils et d’actions de communication, de diffusion et de sensibilisation.

Domicilié à Rennes, le fonds de dotation MG a choisi la Bretagne comme terre d’expérimentations. Il développe en priorité des projets dans une optique d’étude et de valorisation du territoire breton, sans pour autant se limiter à ce cadre géographique.

© Gaëtan Chevrier

Comment penser l’architecture aujourd’hui pour répondre aux besoins à venir ? Quels nouveaux usages pour améliorer notre cadre de vie et favoriser le vivre-ensemble ? Face aux défis sociaux, économiques et écologiques, comment dessiner les villes et les paysages de demain ?

Autant de questions que se posent les architectes, les urbanistes, les paysagistes, mais aussi les philosophes, les sociologues, les scientifiques et les artistes. C’est au croisement de ces disciplines que s’enrichit la pensée et que s’ouvre le champ des possibles. Le fonds de dotation MG leur offre un espace de dialogue pour appréhender le monde qui nous entoure.

© Arnaud Loubry

LES FONDATEURS

Créé en 2020 par les architectes associés de l’agence ALTA, Gwénaël Le Chapelain et Maxime Le Trionnaire, le fonds de dotation MG répond à la volonté de ses fondateurs de décloisonner les disciplines et d’expérimenter pour penser la fabrique de la ville et des paysages de demain.

Architectes DPLG diplômés de l’école d’architecture de Nantes Atlantique en 2004, ils travaillent dans plusieurs agences de renom avant de s’associer, en 2010, pour mener des projets au sein de leur propre agence. Leur pratique architecturale embrasse toutes les échelles constructives, depuis l’urbanisme, en passant par l’architecture jusqu’à la création de « petites formes », véritables installations artistiques.

Leur Arbre à basket, installation de 2012 qui revisite les codes et les usages d’un équipement sportif standardisé, en est un bel exemple, plaçant l’agence ALTA dans la liste des artistes du Voyage à Nantes. De même, l’aménagement de la ZAC des Basses Noës à Saint-Erblon réaffirme cet intérêt et présente une réflexion globale sur les nouveaux usages de l’espace public dans le respect de l’environnement. Installations artistiques, équipements ludiques, observatoires, repères pour oiseaux et insectes se répondent pour favoriser la biodiversité : l’architecture comme écosystème du vivant.

Le fonds de dotation MG. Elargir le champ des possibles.

Discussion autour du fonds de dotation MG avec Gwénaël Le Chapelain et Maxime Le Trionnaire, architectes associés de l’agence ALTA.

Pourquoi créer un fonds de dotation, investir du temps, de l’énergie dans la recherche architecturale et la création artistique alors même qu’une agence d’architecture nous happe l’essentiel du temps ? Parce que s’aérer est nécessaire pour renouveler ses idées, pour sortir d’un contexte de production si contraint que la marge de manœuvre est bien souvent trop faible, mais aussi pour le plaisir et la stimulation intellectuelle. Gwénaël Le Chapelain et Maxime Le Trionnaire partagent la même passion pour la Bretagne qui incarne le début d’une histoire parallèle, celle du fonds de dotation MG.

Par Maryse Quinton

“Initié en 2018, le projet Muz Yer (série de nichoirs conçus par des architectes et installés dans l’espace public à Rennes) préfigurait la création du fonds de dotation MG. Comment ce dernier a-t-il pris corps ?

Il est né de l’envie de conduire les choses nous-mêmes, lors du projet Muz Yer, pour être plus réactifs et aller plus vite. Notre métier est assez prenant par de nombreux aspects et nous aimons l’idée d’une échappatoire. Il ne s’agit pas de concurrencer les organismes officiels qui travaillent autour de ces questions, l’art et l’architecture, mais d’être complémentaires. A notre modeste niveau, le fonds de dotation MG souhaite se positionner comme une petite cellule culturelle dans le paysage breton.

Tout en restant pleinement connectés à notre activité, nous avons besoin de moments plus rafraîchissants, de projets avec des durées moins longues, soumis à des temporalités différentes qui, même s’ils se révèlent tout aussi complexes, nous offrent une respiration salutaire. Ces projets nourrissent notre pratique, nous permettent de rester en éveil, de sortir du cadre strict de l’exercice de notre métier. C’est récréatif mais totalement connexe à notre pratique de l’architecture au quotidien. Nous avions cette volonté commune d’élargir le champ des possibles.

L’idée est donc de contribuer au développement et à la diffusion de la culture architecturale et artistique à travers différents projets sur le territoire breton, sans pour autant se limiter à ce cadre géographique. Benoît-Marie Moriceau, premier artiste en résidence au Château de la Garenne, incarne cette croisée des chemins que nous souhaitons explorer avec le fonds de dotation MG. Très lié à l’architecture, il s’intéresse à la cartographie, à la topographie, au territoire en général et travaille toujours in situ. Sa résidence marque le lancement officiel du fonds de dotation.

Sa résidence porte sur Destination Bunker, autre projet du fonds de dotation destiné à réactiver six bunkers de la Seconde Guerre mondiale sur un site sensible…

Destination Bunker est un travail de longue haleine, aujourd’hui en phase initiale d’étude et de concertation avec les acteurs du territoire. Ce projet porte sur la réhabilitation de six bunkers sur lesquels pourraient intervenir des artistes, des architectes et des designers. Nous aimerions inviter les différents créateurs à imaginer une nouvelle approche pour réanimer les bunkers par des usages que nous avons définis en amont ou à inventer ensemble. Le site est celui des dunes entre Gâvres et Quiberon, un site classé, protégé, labellisé Grand Site de France. Nous avons procédé à un inventaire pour tenter d’identifier les six bunkers qui formeront un parcours, à la manière de Muz Yer.

Destination Bunker est également une façon d’ouvrir le dialogue autour de la fragilité de ce territoire…

Au-delà de sa dimension artistique, le projet Destination Bunker souhaite effectivement sensibiliser à la fragilité de la dune, à l’avancée et la montée des eaux et sur la menace qui pèse sur ce site. Par notre action, il nous semble indispensable d’insuffler une dimension pédagogique dans cet espace rare et singulier. Ce projet n’est pas uniquement un geste artistique, il s’intègre dans une réflexion plus globale sur la biodiversité, la préservation du système naturel. Il faut trouver la juste mesure entre la protection du site et la proposition d’un parcours qui va attirer des visiteurs. Même si ce sont des termes à la mode, la démarche ne peut être ici que frugale et écoresponsable, pour s’adapter au mieux à cette fragilité et inciter à la prise de conscience.

Le fonds de dotation MG est intimement lié à la Bretagne, celui qui vous lie…

Nous sommes très attachés à notre territoire. C’est notre terrain de jeux, notre terrain d’expérimentations. Dans notre pratique quotidienne de l’architecture, c’est en Bretagne que se trouve l’essentiel de notre activité et de notre réseau. Nous avons la chance de travailler ailleurs mais nous restons solidement ancrés dans notre territoire. Notre port d’attache n’est pas à Rennes, il est breton. Nous nous sommes rencontrés à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Nantes pour nous rendre compte dès le premier jour que nous avions tous les deux grandi au bord de la Ria d’Etel. Ce territoire – celui de l’enfance (Gwénaël) et des vacances (Maxime) – est un ciment très fort dans notre histoire personnelle.

Que ce soit Muz Yer, la résidence de création au Château de La Garenne ou Destination Bunker, l’idée du fonds de dotation est d’étudier un territoire et de le valoriser, ou plutôt de s’en servir comme support d’une approche architecturale et artistique.

La création du fonds de dotation MG arrive à un moment clé dans l’histoire de l’agence. Est en effet venu le temps du questionnement pour écrire la suite de l’histoire d’ALTA…

Effectivement, le fonds de dotation MG n’est pas le fruit du hasard. Il arrive à point nommé dans cette période où nous interrogeons notre pratique, la manière dont notre agence est structurée. Nous sommes dans un moment de questionnement où nous souhaitons nous recentrer sur le projet et prendre le temps de la réflexion. Nous sommes dans une période très intéressante, à la fois d’émulation intellectuelle et de remise en question pour aborder la suite. Ce métier est fait de montagnes russes, il faut garder l’envie intacte. Et le fonds de dotation MG fait écho à ce moment charnière, il participe pleinement à cette volonté de s’intéresser à des disciplines connexes en lien direct avec notre pratique, de prendre le temps de la réflexion face à ce métier très chronophage.

Le fonds de dotation n’est d’ailleurs pas uniquement destiné à soutenir des projets que nous initions. Il va accompagner celles et ceux qui partagent notre intérêt pour ces questions liées à l’art, à l’architecture, à l’urbanisme, au territoire. Nous sommes aux prémices de cette histoire, mais nous sommes convaincus de son potentiel.”

LES PROJETS

Exposition permanente de nichoirs conçus par des architectes français et internationaux dans l’espace public, à Rennes.

Un nouveau lieu de résidence de création à Etel, dans le Morbihan, à la croisée de l’art et de l’architecture.

Un projet de parcours artistique sur ces vestiges insolites de la Seconde Guerre mondiale qui peuplent la façade atlantique.