Muz Yer — en breton : « Maison à oiseaux » ou « cage à poules » — est une exposition permanente de nichoirs conçus par des architectes français et internationaux dans l’espace public, à Rennes.

À travers une collection de « petites formes », Muz Yer vise à construire un point de vue original sur l’architecture contemporaine, ses orientations et ses relations à la nature. Chaque nichoir constitue une réponse architecturale spécifique à un contexte urbain et un abri dédié à une ou plusieurs espèce(s) identifiée(s) par la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO), partenaire scientifique de l’opération.

En 2021, 8 nichoirs, constructions pérennes, seront installés en partenariat avec la Ville de Rennes sur un axe de 8 km, traversant la ville du Nord-Est au Sud-Ouest, dans ces territoires qui transforment aujourd’hui la topographie et l’allure de Rennes en profondeur et qui témoignent de sa nouvelle ambition architecturale : Maurepas, Plaisance et les Prairies Saint-Martin, le Quai Saint-Cyr, Moulin du Comte et la Courrouze.

L’opération doit s’appréhender comme un formidable dispositif de sensibilisation au patrimoine architectural moderne et contemporain de Rennes autant qu’à l’écologie urbaine. Muz Yer trouve naturellement sa place dans une ville remarquée pour l’attention qu’elle porte à l’environnement (Rennes, capitale française de la biodiversité en 2016) et aux objets « exceptionnels et hors normes » situés dans l’espace public : près de 60 œuvres d’art public installées depuis les années 80, complétées en 2020 par le Belvédère des designers Ronan & Erwan Bouroullec posé sur la Vilaine et les 8 commandes artistiques implantées aux abords de la ligne B du métro ; mais aussi les 7 « mobiliers étonnants » réalisés à l’occasion de la concertation citoyenne autour du projet urbain « Rennes 2030 ».

Une exposition des esquisses et des maquettes réalisées par les huit agences d’architecture fera bientôt l’objet d’une itinérance en France.

Le parcours

8 nichoirs
8 architectes
1 parcours de 8 km
13 espèces d’oiseaux
30 min à vélo et 1h30 à pied

Filter

Julien De Smedt

The Bat Mansion - Parc des Gayeulles

ADEPT

Square André Malraux

a/LTA

Georges star – Boulevard d’Armorique

Duncan Lewis

Wild & Raw - Prairies Saint-Martin

Marion Normand

Skyline - Ensab

Kengo Kuma

Dancing Forest - Quai Saint-Cyr

Tham & Videgård

Ile Moulin du Comte

(Ré)concilier architecture et biodiversité

Par Sébastien Gervaise de la LPO 35 – Ligue pour la Protection des Oiseaux d’Ille-et-Vilaine

A l’heure où l’artificialisation des zones de nature n’a jamais été autant montrée du doigt face aux enjeux climatiques et environnementaux de plus en plus d’actualité, il est important de remettre la Nature au cœur de nos cités. Les oiseaux côtoient nos villes depuis des siècles et certains s’y sont parfaitement adaptés. Cependant, l’architecture moderne laisse peu de place à nos amis ailés en n’offrant aucune cavité ou support pour leur nidification. Le projet Muz Yer a pour objectif de (ré)concilier architecture et biodiversité.

Beaucoup de ces espèces d’oiseaux vont rechercher dans le bâti des cavités leur permettant de pondre leurs œufs et d’élever leurs petits (moineau domestique, martinet noir, rougequeue noir, bergeronnette grise, mésange bleue, mésange charbonnière, etc.). Prévoir en amont de tout projet de construction l’intégration de la faune et plus globalement de la biodiversité via l’aménagement de gîtes et de nichoirs est l’une des solutions pour un retour de la Nature en ville. Cependant, chaque espèce a un « cahier des charges » plus ou moins détaillé ! Ainsi la mésange bleue occupe les cavités dont l’ouverture mesure moins de 30 mm de diamètre. Le martinet noir a besoin d’un dégagement de 5 m de hauteur devant son nid pour s’envoler. Les chauves-souris ont des exigences de température, d’humidité et d’obscurité bien précises…

La LPO Agir pour la Biodiversité œuvre depuis plus d’un siècle pour la préservation des oiseaux et plus globalement de la Nature. Ses actions s’articulent autour de la protection des espèces et des espaces, la connaissance et la sensibilisation.

Colophon

Muz Yer a bénéficié du soutien du Fonds de dotation Architecture Bretagne

Conception / organisation
Muz Yer est un projet initié par Gwénaël Le Chapelain, architecte et co-gérant de l’agence a/LTA (Rennes) et Président du Fonds de dotation MG.

Il est organisé et développé par
Gwénaël Le Chapelain et David Perreau, commissaire d’exposition.

Design graphique
Malou Messien

Suivi scientifique
Sébastien Gervaise, LPO

Bureau de contrôle
Julien Ganthier, Apave

Production des nichoirs
Fonds de dotation Architecture Bretagne

Communication, médiation, diffusion
Fonds de dotation MG

Contact presse et communication
contact@fonds-mg.fr

Projet déposé à l’INPI sous le N°513790

Partenaires institutionnels

Partenaires privés